Améliorer votre santé intestinale par le comportement alimentaire

Diminution du nombre de maladies digestives chroniques et

Dans cette étude réalisée par The United European Gastroenterology a montré que les produits transformés étaient le principal problème pour la santé intestinale, car ils créent des inflammations altérant le microbiome.

Ce rapport a aussi mis en avant l’importance de l’alimentation durant les 1000 premiers jours de la vie, en encourageant l’allaitement, car le lait maternel contient notamment des prébiotiques et des probiotiques bénéfiques pour la santé intestinale. Les bébés qui reçoivent une alimentation non équilibrée pendant ces 1000 premiers jours ont plus de chance d’avoir des problèmes de poids dans le futur.

C’est pour cela que de plus en plus d’industries travaillent sur les probiotiques pour cette période clé. L’administration de probiotiques permettrait de limiter l’apparition de septicémies, coliques, diarrhées, eczéma et allergies. Les sources les plus populaires sont B. longum, B. breve et B. infantis. Cette dernière semble être en trop faible quantité chez les bébés qui naissent par césarienne : une supplémentation pourrait être bénéfique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>