Trophisme toxique

On apprend à l’école que les grands mangent les petits, qu’il faut des algues pour alimenter le plancton qui sera consommé par les petits poissons puis les gros.

On sait aussi que le thon qui a mangé des poissons carnivores qui ont mangé des poissons herbivores qui ont boulotté des algues… ont accumulé le plomb qui a suivi toute cette chaîne.

Alors vous comprendrez qu’en consommant des laitues-des-bords-d’autoroutes, et des boudins qui ont ont mangé des huiles de fritures usagées, dont celle de célèbrissimes fat food, et qui contiennent une dizaine de substances toxiques mais autorisées*, le tout arrosé de vins dont les pesticides, résidus, auxiliaires de fabrications à DJA** autorisés d’emploi mais non étiquetés, vous n’irez pas bien un jour, tôt ou tard.

La qualité de vos choix alimentaires est le socle sur lequel  vous bâtissez l’avenir de votre santé.

** DJA : dose journalière admissible

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>