Facteurs de risque individuels et sociaux à la Covid-19

L’Inserm vient de dévoiler les premiers résultats des différentes enquêtes* menées en France depuis le début de l’épidémie.

Il en résulte qu’au mois de mai, 4,5 % des français avaient eu un contact avec le virus depuis le début de l’épidémie. Ce chiffre varie logiquement en fonction de divers paramètres. Voici quelques chiffres clés :

La séroprévalence (reflétant un contact passé avec le virus) en mai était le plus élevée dans la région Île-de-France (9,2 %) puis Grand-Est (6,7 %), avec une positivité supérieure dans les aires urbaines denses à ces endroits-là. De plus, les personnes habitant dans un lieu exigu ou surpeuplé ont été 2,5 fois plus nombreuses à être positives à la Covid-19.

D’autres facteurs sociaux séparent aussi les français : La moitié des cadres et professions intellectuelles supérieures ont effectué du télétravail contre 1 % chez les ouvriers. Ces derniers, qualifiés comme non qualifiés, ainsi que les employés non qualifiés ont été plus fortement touchés par un arrêt de travail durant le confinement (respectivement 16, 17 et 14 %).

A noter également que la positivité est deux fois plus élevée chez les professionnels de santé (11 %).

La mise au chômage technique ou partiel a été massive, ce qui a mis en difficulté financière certaines personnes, d’autant plus que les plus touchés par ces mesures ont été les jeunes et les milieux populaires, dont le rapport à l’emploi était déjà fragile avant la crise. Au total, près d’un tiers des français jugent que leur situation financière s’est dégradée.

Globalement, les effets du confinement semblent avoir été plus bénéfiques aux classes sociales aisées plutôt qu’aux populaires en ce qui concerne l’évolution de la fréquence des symptômes.

Ces différents marqueurs montrent bien le déséquilibre et les inégalités sociales face à cette épidémie.

 

*2 enquêtes de santé publique ont conduit à ces résultats : l’enquête SAPRIS menée auprès de 130 000 volontaires et l’enquêtes EpiCoV rassemblant un échantillon représentatif de 135 000 personnes.

Retrouvez tous les résultats dans l’information presse de l’Inserm : https://presse.inserm.fr/communiques-dossiers/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>