Dégueu les insectes ?

Dégueu

Les premiers insectes sont maintenant autorisés en alimentation humaine depuis peu : à vous les vers de farine !  Beurk ?

Pourtant, plus d’un milliard de personnes dans le monde mangent déjà des insectes volontairement. Les autres 6 milliards le font involontairement : moi, je préfère manger les yeux ouverts.

Selon la Food and Drug Administration, il y a en fait une moyenne de huit fragments d’insectes par barre de chocolat; tout ce qui ne dépasse pas 60 fragments par 100 grammes est acceptable. Et avez-vous déjà mangé une salade? Ou du beurre de cacahuète ou des tomates en conserve? Avez-vous déjà bu une bière ou un verre de vin? Si tel est le cas, vous avez régulièrement ingéré votre juste part d’insectes depuis le début.

Bon, il y aussi plein d’autres choses : poils de rongeurs, voire, rongeurs entiers, cacas de toutes sortes… Rassurez vous : chez vous aussi. Vos salades cachent des gentils moucherons ou bébés drosophiles qui buvaient là, au détour du chemin.

Alors décoincez-vous !

Un insecte est un homard qui s’ignore !

 

Le Christ consommait, comme tous autour de lui, de la farine de cricket, et cet apport nutritionnel était profitable, nécessaire et donc, délicieux.

Il y a évidemment plus d’insectes entiers ou en parties dans les produits végétaux. Les fromages affinés eux, contiennent en plus de vers de mouches, des arachnides (acariens de croûte). Humm avec du bon pain, c’est juste du tonnerre.

Bon appétit

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>