Transport aérien de fruits et légumes : un non-sens ?

Lidl Pays-Bas annonce qu’il ne commercialisera plus de fruits et légumes transportés par avion. L’objectif est d’agir sur la réduction de CO2 lié au transport des produits, bien qu’ils ne représentent qu’une faible part de l’étal de fruits et légumes de Lidl.

Un bon choix du distributeur qui va dans le sens des consommateurs qui sont de plus en plus préoccupés par les grands défis relatifs au changement climatique. Même si un avion venant de loin fait appel à l’imagination de beaucoup de gens, il est bon de rappeler que le transport alimentaire représente moins de 6 % des émissions mondiales. La vraie différence réside dans l’agriculture et l’utilisation des terres.

Une opportunité de communiquer haut et fort sur un épiphénomène pour Lidl, qui ne lui coutera rien !

Source : Réussir Fruits et Légumes – 4/11/2022

 

Laisser un commentaire