Déni de responsabilités : C’est pas moi c’est ma sœur !

Source : lesbecsverseurs

Le propre de l’homme serait-il de toujours rejeter la faute sur autrui ? C’est tellement plus simple quand c’est la faute du voisin.

D’abord les Chinois, chauve-souris et autres Pangolin… et maintenant les jeunes, les parisiens, les vieux, le gouvernement…. En tous cas moi je fais attention… oui j’embrasse mes enfants quand ils rentrent de l’école mais au bureau j’ai le masque ! Le masque ? Il m’empêche de respirer… mais je reste à 1 mètre…

Quelles solutions pour se sortir d’une telle crise ? Le bâton ? Les privations de liberté ont leur limites et ce pas seulement pour la Covid. Les gilets jaunes sont descendus dans la rue parce que le gouvernement a voulu baisser la vitesse à 80 km/h dur les nationales… Pourtant il était prouvé que ça sauverait des vies… Mais quelle importance la vie des autres ? Parce que ce n’est jamais nous que ça va tuer la vitesse sur la route…c’est toujours les autres qui ne savent pas conduire…

Le tabac tue 8 millions personnes par an dans le monde dont 1,2 millions de non-fumeurs victime de tabagisme passif (OMS), bien plus que la Covid-19… et pourtant les fumeurs fument et nous enfument toujours. Le cancer du poumon ? C’est pas pour moi !

Le saviez-vous ? Selon l’OMS, 3 millions de morts par an pourraient être évitées dans le monde si tout le monde mangeait 400g de fruits et légumes par jour… vous savez les fameux 5 par jour qui vous gavent à la télé… 3 millions de morts… 2 fois plus que la Covid… mais l’année n’est pas finie !

On pourrait essayer la carotte ? Récompenser les bonnes pratiques plutôt que de toujours brimer ? C’est tentant mais sur quelle base ? Comment ne pas créer de nouvelles injustices ?

Ce dont nous avons besoin c’est d’un coach pour nous rappeler que, comme la victoire, la défaite est toujours collective et que chaque joueur a sa part de responsabilité quoi qu’il en pense.

Un coach qui nous ferait jouer collectif, qui nous ferait prendre conscience de l’importance de notre rôle à tous (effet papillon) dans la victoire comme dans la défaite…c’est le déni de responsabilité qui nous fait perdre !

 

Merci Sophie de Reynal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>